1ER_DE_COUV_web


Printemps 2010 : 10 joyeux Carnettistes tribulants se préparent à partir en Chine, invités par des mécènes chinois - un peintre et deux chefs d’entreprise - à dessiner ce pays mystérieux.
Avril 2010 : un obscur volcan islandais au nom imprononçable les cloue au sol à Paris, dépités.
Août 2010 : les 10 mêmes carnettistes, encore plus joyeux, s’envolent enfin pour un mois de tribulation en Chine, au Shaanxi, région riche d’histoire, qui leur réserve de nombreuses surprises.
Le récit de ces nouvelles aventures des Carnettistes tribulants va paraître courant novembre 2011 dans un très beau livre, intitulé :
Gratte-ciel et soupe de nouilles
Vous découvrirez les mangeurs de nouilles de Mamzelle Fred, les collections d’insectes de Simon Hureau, les portraits vivants parfois râleurs de Geneviève Marot et ceux pleins de douceur de Marie-Sophie André, les piliers d’autoroute de Gaétan Nocq, les remparts de Xi’an par Marie Rabozzi, les rouges et gris de Simon, les verts et rouges de Claire Dupoizat, les dessins-sur-pins d’Anne-Claire Thevenot, la passion de l’encre de Chine de Gilles Rebechi et bien d’autres chinoiseries encore !
160 pages au format 24/32 cm, fourmillantes de dessins en couleur, de textes passionnants, de rencontres, d’émerveillements, d’états d’âme et de bonne humeur, au prix de 30 euros.


La Chine ?
Un monde ! Une planète ! Mais soyons modestes : le Shaanxi.
La confrontation sera déjà belle, avec ce lambeau de géant !
Quel ne fut pas le coup de tonnerre, le branle-bas, à l'annonce de cette invitation collective offerte à la bande des tribulants sortant à peine de la série de reportages graphiques ayant abouti à l'imposant "Vivre Vieux !"
Escadrille réduite, forcément, tribu d'assaut aux carnets vierges soigneusement choisis, paquetage méthodique ; pour autant , nos dix paires d'yeux (dont huit vierges) ne seront pas de trop, à s'attaquer à la bête, la décortiquer, tâcher d'en saisir des bribes, entrevoir des angles de compréhension...
Béni fut alors le volcan islandais qui nous priva de départ en avril, le report du voyage en août nous fit gagner dix précieux jours ! Et quelle nécessaire intensité dans ces trois semaines basées à Xi'an, il faut dire que Li, notre guide chinoise, nous gâte, nous chouchoute, nous chapeaute, bref, nous guide dans ce monde d'idéogrammes, de feux rouges sans feux oranges, d'ascenseurs sans rez de chaussée... Bien entendu, la masse de ce qui fut emmagasiné dans nos carnets était Énorme ; très vite, il fut clair que tant de passion débordant sur tant de pages ne pouvait demeurer assoupie au creux d'une étagère... Alors les carnets sont restés ouverts, et à la fin d'une courte gestation, le travail a pu commencer...
En voici le fruit mûr. (Simon Hureau)

Le livre est en auto-édition vous pouvez le commander par le blog en me laissant un message.